Sujets pouvant nécessiter un entretien

Plusieurs motifs, situations ou problématiques peuvent nécessiter la demande d'entretien, en voici quelques exemples pris dans mon expérience au contact des humains, hommes et femmes.

 

 1) Vous êtes en couple, la vie parait merveilleuse, l'autre est tout pour vous: votre amoureux(se), votre meilleur(e) ami(e), votre confident(e), votre double. Il ou elle vous comprend, vous soutient, finit vos phrases, vous comble d'amour, en deux mots vous ne faites qu'un. Pourtant depuis quelque temp, des zones d'ombres obscurssissent ce tableau idéal: le ton monte, les mots sont parfois violents, vous découvrez une personne que vous ne connaissez pas et celle-ci vous insupporte. Un conseil, ne laissez pas cet état de faits s'installer, la communication dans le couple est l'une des cartes maîtresses de poursuite harmonieuse. Cette étape est normale, elle vous signale que votre couple mûrit et que des positionnements sont à opérer. Par un accompagnement dans ce qui vous traverse en ressentis et émotions, je peux vous permettre de comprendre la place à prendre par chacun dans l'acceptation des différences de l'autre. En deux mots: passer de 1+1=1, non pas à 1+1=2, mais 1+1=3, soit une femme, un homme et leur relation.

 

2) Vous êtes en couple et vous projettez la conception d'un enfant. Vous en avez parlé, pourtant vous n'êtes pas d'accord. L'un souhaiterai un enfant rapidement, l'autre ne se sent pas tout à fait prêt, il ne refuse pas ce projet mais pas pour l'instant. Il le dit mais ne se sent pas entendu. Celui ou celle qui le désire reste sur ses positions et à son tour ne comprend pas le refus de l'autre. Chacun se renferme sur ses ressentis, n'exprime pas forcément ses émotions et progressivement se sent incompris(e) et distant(e). Tout le quotiden s'en ressent, une forme d'éloignement peut s'installer, et l'amour même de l'un pour l'autre remis en question. Là encore rien de dramatique dans cette situation, juste une incapacité à exprimer ce qui se passe réellement en soi et le pourquoi de cette divergence de temps. Je vous propose un accompagnement pour en parler, exprimer ce que devenir parents vous évoque, à quoi cela vous renvoit, témoigner à l'autre vos attentes mais aussi vos peurs afin d'entendre sa vision  et en quoi il pourrait vous rassurer. Devenir parents est un projet commun, définir et permettre la place de chacun consolide les liens et autorise l'enfant. Un enfant se fait à deux, et lorsque les deux ont trouvé leur place, l'enfant devient possible, l'enfant apparait.

 

3) Vous êtes en couple et vous souhaitez un enfant, mais le recours à la PMA(procrèation médicalement assistée) semble nécessaire dans cet objectif de conception. Cette étape est difficile, car vous n'aviez pas envisagé faire un enfant de cette manière. Vos schémas sont boulversés, la magie dans laquelle vous vous étiez projetés est rompue, tout devient compliqué et stressant et surtout démuni de romantisme et d'amour. Très souvent il est difficile pour l'un et l'autre d'exprimer combien cette prise en charge anéantit et  bouleverse. La quête de l'enfant prend le dessus sur les émotions personnelles de chacun et l'investissement se concentre sur le traitement et la prise en charge médicale. Mais même dans les situations de réussite immédiate apparaissent des non dits: non dits autour d'un acte qui naturellement se fait à deux, dans le plaisir et l'amour. Non dits autour de ce que l'homme se sent mis à l'écart ( se sent-il conjoint, papa en devenir, impliqué ou simple géniteur). Non dits autour de ce que la femme ressent ( pour avoir cet enfant elle doit accepter des traitements lourds et une modification du physique sous l'effet des hormones). Non dits autour des échecs: parfois il y a d'abord la joie du test positif puis la tristesse d'une grossesse non évolutive. Tout cela est difficle à vivre et source de nombreux conflits. Qu'ils soient exprimés ou non il entravent la solidité du couple et leur potentiel devenir de parents. Se faire accompagner dans l'expression de ce qui chemine en soi pour en prendre de la distance, pour donner un sens à ce chemin,  pour trouver soutien chez l'autre peut permettre de mieux traverser cette épreuve difficile afin d'optimiser les pourcentages de réussite que se soit dans le projet d'enfant ou la famille à créer.

 

4) Vous êtes seul(e) ou en couple et vous avez pour des raisons qui vous appartiennent eu à prendre une décision douloureuse comme celle d'intérrompre une grossesse. Passé la décision et la réalisation de cet acte, alors que vous pensiez pouvoir tourner une page et continuer votre chemin, cet évènement occupe vos pensées et vous empêche de vous sentir heureuse. Ou bien cela fait obstacle à : une vie de couple harmonieuse, un nouveau projet d'enfant, une grossesse épanouissante, une sexualité épanouie, une confiance en soi relationnelle. Venir se confier sur l'impact de ce choix sur vous même est vous autoriser à en exprimer les ressentis. Cela à pour mission de donner un sens à cet évènement mais aussi à la décision qui en découle. Dans un cadre démuni de jugement, par une écoute empathique, je reformulerai vos propos afin de vous aider à acceuillir vos émotions, et sortir de la culpabilité très souvent liée à ce choix. S'autoriser à comprendre pour accepter vous permettra de continuer à avancer.

 

5) Vous êtes parents d'un(e) adolescent(e), vous vous efforcez de le ou la comprendre, mais le dialogue devient de plus en plus difficile. La violence verbale est de plus en plus présente que ce soit dans le ton comme dans les mots. Parfois même, le dialogue est totalement rompu et le mutisme fait place à toute autre forme de communication. Là encore, ne laissez pas cette situation s'envenimer, il s'agit d'une divergence d'expression et de dialogue. Votre communication probablement axée sur le "tu" ne lui parle pas et plutôt que capter son attention, vous provoquez sa colère. Accepter la présence d'une tierce personne, formée à la communication non violente, peut vous permettre de recréer du lien par le biais des émotions.Les propos sont différents, l'utilisation du "je" donne du ressenti aux échanges qui sont alors déchargés de colère. De plus autoriser l'autre (l'adolescent) à s'exprimer et l'écouter de façon accueillante est s'ouvrir à lui et son monde.

 

6) Vous êtes en couple depuis quelques années, mariés ou pas et vous traversez une période de doute. Votre conjoint vous a trompé et vous ne savez plus très bien ce que vous devez faire, ce que vous souhaitez faire: pardonner et rester ou le quitter. Vous l'aimez toujours mais cette situation vous fait souffrir. Vous ne comprenez pas le pourquoi, ou bien vous culpabilisez de n'avoir rien vu parfois, de n'avoir rien fait d'autres fois, en deux mots vous oscillez entre coupable et victime. Le dialogue entre vous et lui ou elle est impossible car non constructif.Le recours au conseil conjugal et familial peut-être une solution pour sortir de l'impasse et savoir écouter vos désirs. Par une écoute de vos mots dans ce qui a amené cette trahison et une reformulation, je vous autorise à exprimer les manques, les non dits, les défaillances du couple. Celles-ci sont très souvent la source de l'adultère. L'un des 2 conjoint ne trouvant plus sa place auprés de l'autre, s'éloigne et prend encrage ailleurs. Se raconter à l'autre comme pour lui témoigner son amour est accepter de constater si lien il y a encore et si un avenir est envisageable. Une seconde chance peut-être possible, vous seules en possédez la réponse.

 

7) Vous êtes depuis peu des parents et malgré l'enthousiasme que cela suscite, des difficultés de couple commencent à apparaître et vous avez le sentiment de ne pas vous comprendre. Chacun essaie de trouver sa place auprès de cet enfant et se voit reprocher par l'autre tout ce qu'il fait. La femme et l'homme étant totalement différents, cela est tout-à-fait normal mais vous ne le savez pas et l'attitude de chacun viv-à-vis de l'autre s'en voit progressivement modifiée. Les échanges deviennent tendus et le dialogue difficile. Si vous ne réagissez les bases de votre construction familiale  s'en verront fissurées et l'édifice familial à construire totalement bancal. Il n'est pas facile de trouver sa place en tant que jeune parent, d'autant qu'au délà du rôle de père et mère, il faut préserver le rôle d'amant(e). Deux enjeux sont à définir: comment devenir l'un sans perturber l'autre? Comment passer d'un statut à l'autre et surtout comment s'adapter à ce que souhaite l'autre? Autant de questions à évoquer en entretien pour comprendre les liens, les sentiments, les projections, les attentes, source de bien des conflits. Une fois exprimés, entendus, reformulés, les mots donnent vie aux émotions. Le couple s'autorise alors la différence, différence dans la vision à l'égard de cet enfant, différence dans l'apport à cet enfant, différence dans le fait d'être père et mère au delà du couple fusionnel d'avant. Parce qu'il s'agit très souvent d'une histoire de place et rôle, venir en parler avec un professionnel peut libérer les tensions et restaurer les liens.

 

8) Vous êtes une femme ou un homme, vous souhaiteriez construire une famille mais vos relations amoureuses se soldent toujours par une séparation. Que vous soyez l'initiateur(trice) ou non de celle-ci, cette situation répétitive vous fait souffrir et surtout vous empêche d'être heureux(se). Quelle scéne se joue et se rejoue dans votre vie amoureuse pour ainsi répéter les échecs. L'impossibilté à être aimé ou à aimer existe, elle peut résulter d'une blessure initiale non consciemment exprimée. Venir se raconter son histoire par le biais de la reformulation peut permettre d'en comprendre le sens. La professionnelle que je suis peut vous faire cheminer dans vos interprétations des faits et des évènements de votre vie afin d'en comprendre les fondements et d'en modifier les idées reçues. Un nouveau départ est alors possible, mais vous seul  en êtes l'instigateur. S'occuper de soi est une priorité pour aller vers les autres, les aimés et être aimé en retour.

9) Vous êtes en couple et depuis quelques temps une question vous hante. Partir ou rester, là est votre dilemme. Pour divers motifs (éloignement physique et relationnel, violence verbale, psychique ou physique, manque d'intérêts communs avec absence de désir et d'amour), l'autre ne vous attire plus, voir la vie à ses côtés vous est difficile. Rester est de jour en jour plus inssuportable mais partir semble tout aussi difficile. Il y a vous, mais parfois aussi les enfants. L'indécision vous tarode sans pour autant vous permettre de vous positionner. Venir en parler, se dévoiler dans ce qui fait obstacle, entendre par ses mots pourquoi il est difficile de partir, ce qui retiend, les enjeux, ce qu'il y a à perdre ou à gagner, permet dans nombreuses situations de s'accompagner. La décision est prise, seule la mise en forme reste à accomplir. Je vous propose un accompagnement à vous réaliser, tout en comprenant le sens que ce changement apportera à votre vie. Les décisions viennent de vous et seul vous en êtes maitre. La problématique n'est pas dans le fait de partir ou rester, mais dans les changements à opérer quelque soit la décision.

10) vous êtes en couples depuis maintenant un certain nombre d'année et vous vous posez certaines questions, voir vous êtes inquiét(e). Votre vie vous convient mais les relations intimes ne sont plus ce qu'elles étaient: baisse ou perte de désir, moin ou plus de plaisir, rareté des relations sexuelles. Tout d'abord sachez que cela n'a rien d'exceptionnel ou d'anormal. Cette constatation souvent attribuée à la routine vous alarme simplement sur le fait qu'il vous est peut-être néccessaire de réagir. Toute situation posant probléme au couple doit le faire réagir. Il en est de même pour la sexualité. Une grande partie des problématiques de couple attribuées à la sexualité sont en réalité des problématiques de lien et d'interprétations. Très souvent les problématiques se trouvent ailleurs et les ressentis axés sur les relations sexuelles ne sont là que pour mettre en évidence une difficulté relationnelle plus générale. De même avec le temps la sexualité se modifie, et il est appréciable pour chacun des partenaires du couple d' évaluer et d'exprimer en mots sa nouvelle vision de l'amour et du sexe, de même que d'entendre celle du conjoint. S'autoriser à en parler, à se dévoiler est un premier pas vers l'autre. La psychosexologie positive de couple est une façon objective d'aborder les difficultés sexuelles rencontrées.